accueil / Home
 

retour expositions / return exhibitions
retour inventaire / return inventory
dislocation de la Pangée 2010

exposition en 2012
à la galerie d'Art contemporain d'Auvers-sur-Oise
et au château de "la Roche Guyon" en duo avec la céramiste Manoli Gonzalez

 livre édité en 2012 dans la collection ylorac

Des ethnographes, des géologues, des sismographes et des astronomes qui s'étaient penchés sur l'évolution du site de Varengevlle-sur- Mer en France,
me demandèrent, à partir des données scientifiques qu'ils avaient assemblées, de reconstituer visuellement, ce qu'avait été et ce que sera ce site.
La conclusion de toutes ces recherches donnait que l'état actuel de ce lieu n'était possible que si on prenait en compte trois étapes précédentes essentielles :
Ils me proposèrent des dates précises dont la valeur absolue était 3
l'an 2 193 537 avant notre ère : 2 + 1 + 9 + 3 + 5 + 3 + 7 = 30 = 3 + 0 = 3
l'an 745 392 avant notre ère : 7 + 4 + 5 + 3 + 9 + 2 = 30 = 3 + 0 = 3
l'an 12 de notre ère : 1 + 2 = 3
puis l'époque de toutes nos recherches, l'an 2010 de notre ère : 2 + 0 + 1 + 0 = 3
ce qui amena ces scientifiques à déduire que l'ultime étape ne pouvait se produire que dans le coefficient
427,519402985074626865671641791099
c'est à dire en l'an 859 314 de notre ère : 8 + 5 + 9 + 3 + 1 + 4 = 30 = 3 + 0 = 3
en étudiant mes travaux, ces éminents scientifiques considérèrent que cette période de 3 052 851 années était représentative de l'évolution de l'Humanité